Cet été fut très pluvieux à Palmarin et il y a toujours certaines zones inondées dans le Village. Des familles qui ont perdu leurs maisons, heureusement la mairie a pu les reloger. Nous avons visité l’école et faite quelques photos afin que vous puissiez voire l’état actuel des classes spécialisées depuis l’extérieur (L’intérieur est intact).

Le directeur de l’école publique nous a informé que les classes ne pouvaient pas rouvrir ses portes tant qu’il aura de l’eau dans la cours et que celle ci n’aura pas était désherbé (il peut facilement s’y cacher des serpents).

Nous avons eu aussi quelque problème d’électricité dû à les forts orages qui ont fait s’effondré une trentaine de poteaux électriques, actuellement tout revient à la normalité.

Les retrouvailles avec les professeures ont été pleines de surprises. Durant le mois d’août elles ont suivi un cours de formation d’éducation spécialisée, organisé par l’ONG « Solidarité Plurielle » en collaboration avec l’ENTSS (Ecole National des Travailleurs Sociaux Spécialisés) à Dakar.

Bernadette a reçu un avis très satisfaisant pour cette première partie théorique et pendant un mois (entre novembre et février) elle réalisera la partie pratique. Odette a eu quelques soucis de santé pour lesquels elle n’a pas pu assister à tout les cours et nous discutons actuellement avec le responsable de l’ONG afin de voir s’il est possible de les récupérer.

Quant aux élèves, désireux de recommencer les classes, ils viennent à la maison nous raconter leurs nouvelles ! Certains d’entre eux ont passé leurs vacances à Dakar dans la famille et d’autres sont resté à Palmarin, vivant de proche les orages et leurs complications.

D’autre part, nous avons repris contact avec les personnes impliqués autour du projet et nous espérons pouvoir nous réunir prochainement avec le Délégué du Ministère des Affaires Sociales, afin de reprendre les discutions à propos de l’avenir des classes spécialisées.

Nous vous tiendrons informez de chaque avancé !